2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 10:51
Le bal des araignées

Voilà tous mes bons amis que je n'emmène plus dans les villes. Il y en a seize. Des araignées se suspendent, elles ont de quoi s'accrocher. Les pneus, lentement se dégonflent. J'aime bien cette vision du temps arrêté sur ces jouets figés. Les transformations s'opèrent plus lentement quand il n'y a rien à vendre ni à jeter.

Published by Léo Paul
commenter cet article

commentaires